Traitements contre Alzheimer, prix du gaz… : ce qui change au 1er août

Share

Ils sont en effet jugés insuffisamment efficaces et potentiellement risqués.

Pour les infirmiers libéraux, la majoration appliquée les dimanches et jours fériés passe à 8,50 euros (au lieu de 8 euros). Toutefois, en cas d'emprunt immobilier PEL, le taux d'intérêt baisse de 2,7 à 2,2%.

Les tarifs réglementés du gaz connaissent une très légère hausse de 0,2% en moyenne. Dans le détail, l'augmentation est de 0,1 % pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, 0,1% pour les consommateurs qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz. Une hausse légère - pour répercuter la hausse du prix sur le marché de gros - qui suit celle, beaucoup plus forte (7,45 %) du 1er juillet dernier.

Selon la recommandation de la Commission de régulation de l'énergie, les tarifs réglementés de l'électricité devraient baisser de 0,5% pour les particuliers, et augmenter de 1,1% pour les petits professionnels.

Dans 28 zones tendues, où l'offre de logements n'est pas toujours suffisante pour répondre à la demande, l'encadrement des loyers est prolongé jusqu'au 31 juillet 2019.

Le salaire minimum des nounous passera de 9,98€ brut par heure à 10,21€ dès ce 1er août.

C'est la disparition de la catégorie D1 soumise à enregistrement: les armes concernées (fusils de chasse à 1 coup par canon lisse) passent en catégorie C, une catégorie soumise à déclaration.

Les fusils à pompe à canon rayé dont la longueur est inférieure à 80 cm ou dont le canon est inférieur à 60 cm passent en catégorie B et ne pourront plus être utilisés par les chasseurs.

Seules les armes neuves ou d'occasion vendues par un professionnel (armurier ou courtier) peuvent être livrée au domicile de l'acquéreur. Les armes à impulsion électrique et bombes aérosols lacrymogènes ( à 100 ml) sont désormais classées catégorie C, soumise à déclaration.

Share