Gare au risque d'intoxication au cyanure — Amandes d'abricots

Share

Elles contiennent en effet une forte quantité d'amygdaline, une molécule qui libère du cyanure dans notre organisme au cours de la digestion. Si le fruit lui-même est recommandé pour tous les âges, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) fait savoir, dans le cadre de son dispositif de nutrivigilance, que plusieurs cas d'intoxication aux amandes d'abricots ont été recensés ces dernières années en France et incite les consommateurs à la prudence.

"À faible dose, l'intoxication au cyanure peut provoquer des symptômes tels que fièvre, céphalées, nausées, insomnie, léthargie, douleurs articulaires et musculaires, chute de tension artérielle, rappelle l'Anses". À forte dose, l'intoxication peut conduire à des convulsions, des troubles respiratoires, une diminution de la fréquence cardiaque, une perte de connaissance, voire un coma " souligne l'Anses.

"Dans 12% des cas, les amandes étaient consommées avec des visées "anti cancer".

"Ingrédient bien connu des confectionneurs de confitures, les amandes de noyaux d'abricot sont de plus en plus consommées comme remède naturel pour de prétendues propriétés anti-cancer", a constaté l'Anses dans un communiqué. "Sur internet, des sites encouragent leur consommation en grande quantité, pouvant aller de 10 amandes par jour en prévention à 60 amandes pour les personnes atteintes d'un cancer ", explique l'Anses dans un article. Attention à cette prise à haute dose: l'agence du médicament observe que plus on mange d'amandes en une fois, plus il y a de cas symptomatiques. L'agence de sécurité sanitaire met en garde contre "un risque d'intoxication au cyanure".

Comme le rapporte Le Parisien qui révèle l'étude, 154 cas d'intoxication ont été enregistrés de 2012 à 2017, dont deux graves: une femme de 54 ans a ainsi été victime d'hypotension après avoir consommé une cinquantaine d'amandes en une journée et un homme de 87 ans a fait un malaise cardiaque après l'ingestion de quarante graines.

Alors, certes, les amateurs d'amandes amères ne doivent pas se priver d'un petit usage culinaire modéré en ne dépassant pas la recommandation européenne. Aussi, l'Agence rappelle les quantités à ne pas dépasser par jour qui sont d'environ une à trois amandes pour les adultes et la moitié d'une pour les jeunes enfants.

Quant à la consommation d'abricots, elle est sans crainte: en effet, l'amande se trouve à l'intérieur du noyau d'abricot. La consommation normale d'abricots ne pose pas de risque pour la santé des consommateurs.

Share