Les buralistes veulent en vendre — Cannabis

Share

Les buralistes sont "prêts à commercialiser" du cannabis en cas de légalisation et demanderaient même "l'exclusivité" de sa distribution afin de pallier une baisse des ventes de cigarettes, a déclaré le président de la Confédération des buralistes dans un entretien au Parisien. Les buralistes avaient déjà commencé à vendre des liquides de cigarette électronique contenant du CBD, une molécule de cette plante euphorisante. Le buraliste a d'ailleurs proposé à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, de devenir le premier réseau de référence. Une déclaration qui intervient alors que des "coffee shops" vendant des produits à base de cannabidiol (CBD) ont ouvert un peu partout en France ces dernières semaines. Interrogé par le Parisien, le représentant de 25 000 bureaux de tabac estime être "le réseau le plus adapté et le plus légitime" pour vendre du cannabis. Et de demander même, dans la foulée, "l'exclusivité". On est dans un plan de transformation car le marché du tabac est appelé à baisser. "Il faut donc saisir toutes les opportunités de générer de l'économie".

Depuis l'entrée en vigueur du paquet neutre et les hausses régulières des prix des cigarettes, les ventes de cigarettes en France ont reculé de 1,48 % en volume, selon un bilan établi par Logista France, fournisseur de la quasi-totalité des buralistes, en 2017.

Share