Vettel comme à la maison — GP d'Allemagne

Share

Après coup, et avant même toute inspection de la voiture par Mercedes, deux visions semblaient s'opposer sur la cause probable de l'incident: Hamilton avait de son côté estimé que la défaillance avait eu lieu avant sa sortie au large et qu'elle avait altéré la direction assistée de sa W09 alors même que Toto Wolff pensait que c'était la sortie au large qui avait entraîné le problème.

Le pilote n°1 de Mercedes est désormais engagé jusqu'en 2020 et il ne cache pas son sentiment de plénitude à l'annonce de cette signature: "Je fais partie de la famille Mercedes depuis 20 ans et je n'ai jamais été aussi heureux dans une équipe que je ne le suis en ce moment, a annoncé l'actuel dauphin de Sebastian Vettel au championnat. J'ai hâte de voir ce que l'on va pouvoir réaliser ensemble lors des deux prochaines saisons".

Mercedes a annoncé vendredi en marge du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1 que son pilote finlandais Valtteri Bottas avait prolongé son contrat d'une année supplémentaire, ce qui le lie avec l'écurie jusqu'en 2019.

Les pourparlers ont été particulièrement longs avec le champion du monde en titre, notamment autour du salaire et du nombre d'opérations promotionnelles à assumer, mais un accord est finalement intervenu. Quinzième de la Q2, au cours de laquelle il n'a fait aucun tour, Daniel Ricciardo s'élancera quant à lui de la dernière position.

Mais ce dernier n'est que prêté par Red Bull, qui sera équipé d'un moteur Honda en 2019 au lieu d'un Renault, ce qui rend son avenir incertain chez la marque au losange. Son partenaire Max Verstappen termine sans surprise quatrième. Esteban Ocon (Force India) échoue, lui, à la 16eme place, devant son compatriote Pierre Gasly (Toro Rosso).

Share